1 Accueil > 2 Nos valeurs > 3 Stories > 4 Protéger la peau de bébé

Protéger la peau de bébé

Rita Borchardt sait ce qui fait du bien aux bébés. Elle travaille depuis 33 ans comme sage-femme, dont 10 ans dans son propre cabinet. Pour soigner la peau sensible des bébés, elle a toujours fait confiance aux produits Penaten.

 

Rita Borchardt a assisté plus de 2000 naissances. Elle a appris que : tous les bébés sont différents et qu’un accompagnement individuel est indispensable. C’est le cas aussi pour les soins. Après le bain et après avoir langé les bébés, Rita Borchardt apporte des soins aux bébés. Elle souhaite transmettre cela aux parents. Mais ce n’est pas si simple, car : « certains parents pensent que leur enfant n’a pas besoin de soins » dit Rita Borchardt. « Mais ce n’est vrai que pour une minorité de bébés. La plupart des bébés ont besoin d’une crème ou d’une lotion protectrice, parce que la peau frotte et s’écorche sous les couches. » La sage-femme reconnaît immédiatement à la peau du bébé si elle a suffisamment été soignée ou non. Les parents sont rapidement convaincus lorsque la sage-femme leur explique que les soins sont bons pour la santé du bébé.  « C’est un sentiment agréable que d’aider et de voir des parents reconnaissants » dit Rita Borchardt.

 

Eliminer les idées fausses
Depuis 2009, Rita Borchardt peut désormais appuyer ses dires sur des résultats scientifiques, notamment des études de la clinique universitaire de Charité de Berlin. Voici les résultats les plus importants :


1. La peau des bébés est différente de la peau des adultes. La couche supérieure de la peau contient un taux d’humidité bien plus important chez les nourrissons, mais elle est aussi éliminée bien plus rapidement. (1, 2)


2. Les scientifiques ont balayé l’idée selon laquelle laver valait mieux que prendre un bain. La comparaison prouve que baigner le nourrisson deux fois par semaine produit, sur diverses zones du corps, un plus grand effet sur le développement de la barrière de la peau naturelle que si on lave le bébé avec un gant de toilette. Par ailleurs, baigner le nourrisson a un effet psychologique positif : les bébés ont une meilleure perception de leur corps et cela renforce le lien entre les parents et l’enfant. Naturellement, les parents ne doivent pas en abuser. Baigner son nourrisson deux à trois fois la semaine durant 5 à 10 minutes dans de l’eau chaude est suffisant. (4,5)


3. Les chercheurs de la Charité démontrèrent en outre que baigner le nourrisson deux fois par semaine avec un gel douche doux pour bébés et l’enduire ensuite de crème de soins pour bébés améliorait le développement de la barrière naturelle de la peau dans diverses régions du corps, en comparaison avec un bain uniquement à l’eau.    (3)


Ces découvertes scientifiques n’étonnent guère Rita Borchardt. « Les études ont confirmé ma manière de faire » dit la sage-femme. Elle n’enduit pas uniquement les bébés avec de la crème, mais les baigne avec des produits de bain doux spécialement développés pour la peau des bébés. Rita Borchardt utilise régulièrement Penaten.

 

Par amour pour les bébés
Pourquoi cette marque traditionnelle lui plait-elle ? « Je parviens à identifier les substances contenues dans Penaten, par exemple les substances odorantes. L’odeur des produits est minime voire inexistante » souligne Rita Borchardt. « C’est très positif, car j’aime tellement l’odeur des bébés. » Lorsqu’elle parle du temps qu’elle passe avec les enfants, sa voix se fait toute douce et chaleureuse. Faire un autre métier que sage-femme n’est jamais entré en ligne de compte pour Rita Borchardt. « C’est mon métier de rêve ! Je suis très heureuse de faire ce métier. »

 

(1) Nikolovski J. et al., J Invest Dermatol 2008; 128 : 1728-1736
(2) Stamatas G.N. et al., Ped Dermatol 2009 : 1-7
(3) Garcia Bartels N. et al., Ped Dermatol 2010; 27 (1) : 1-8
(4) Garcia Bartels N. et al., Ped Dermatol 2009; 22 (1)  : 248-257
(5) Blume-Peytavi et al., J Eur Acad Dermatol 2009; 23 (7) : 751-759